RSS

François Spiero

Cinq questions à…

…François spiero

Photo Ciel et espace
François Spiero, responsable « vols habités »
au sein de la direction des programmes du CNES.  – (© O.Daudet / C&EP)

Il est le responsable Français du programme Mars 500.

Il m’a fait la joie de me recevoir et de répondre à quelques questions…


(Steve Légère)

On annonce le chiffre de plus de 8 000 candidats Français pour cette mission, le chiffre est-il exact, et surtout qu’est-ce qui fut décisif pour la sélection de Romain?

(François Spiero)

Non, en fait il y a eu environ 6000 candidats dans toute l’Europe, le nombre de Français ayant déposés leur candidature pour participer à l’expérience Mars 500 est d’un cinquième, ils étaient plus de mille Français sur la liste.

La candidature de Romain a été choisie sur ses compétences et ses capacités, de nombreux tests ont été menés pour parvenir à une sélection rigoureuse, sport et santé bien sûr, mais surtout aptitudes psychologiques et parcours professionnel, ont fait de lui un candidat idéal.

On a pu lire que le sport (comme dans l’espace) était important et prenait beaucoup de leur emploi du temps, 2 heures par jour peut on lire par-ci, 8 heures a-t-on pu lire par là, mais combien en somme d’heures obligatoires par jour?

8 heures? (rire)…

Non, c’est bien deux heures quotidiennes, de même que les astronautes de l’ISS. À ce sujet pour les astronautes de la station spatiale internationale, les conditions de l’espace font que les tissus osseux et organiques sont fragilisés par le manque de pesanteur, le coeur et les jambes surtout. Deux heures de sport sont obligatoires pour ne pas risquer de problèmes de santé liés à l’espace pendant leur séjour et revenir en forme sur Terre.

Charles Romain, le seul Français embarqué semble être le seul qui soit pourvu du savoir de la mécanique, les autres étant diplômés de médecine, ou encore ayant travaillé avec des astronautes. Quel est son rôle principal dans le module?

Romain Charles est le commandant adjoint de la mission Mars 500, chaque membre de l’équipage effectuera des tâches diverses, et tous doivent savoir faire les mêmes gestes qu’ils soient techniques ou médicaux, ils doivent être capables de se remplacer les uns et les autres si besoin était, car dans l’espace on ne peut pas envoyer un remplaçant comme ça, (cela imposerait une mission de secours avec de nouveaux astronautes),  et ce laps de temps nécessaire pourrait conduire un équipage à sa perte si celui-ci était incapable de réagir en connaissance de cause.

Un jour, l’homme foulera le sol martien, mais avant de parcourir cette immensité, faudra t il envisager des missions d’entraînement sur le sol lunaire?

En effet, il est difficile d’imaginer des hommes quittant la Terre pour Mars sans avoir eu d’entraînement en conditions réelles au préalable, Mars 500 n’est pas le dernier test avant l’envoi d’hommes vers Mars.

Il faudra certainement faire des tests dans l’espace, en particulier dans l’ISS et sur la Lune. Mais ce sont les crédits financiers et les ententes entre les états participant à cette grande aventure qui définiront les applications et les choix finaux.

Une date réaliste pour l’homme sur Mars est souvent annoncée, aux alentours de 2025-2030… N’est-ce pas un peu « court »? Si l’homme devait ne partir que plus tard, technologiquement, n’aurait-il pas plus d’aptitude à filer directement vers Europe, promesse d’eau et peut être de bien grandes surprises?

En fait, les agences spatiales réfléchissent à envoyer des hommes vers Mars aux alentours de 2040. Bien sûr encore une fois, la volonté politique et les crédits financiers trancheront. Techniquement, nous pourrions les envoyer à court terme, mais le coût d’une telle mission est tout simplement « astronomique ».

En ce qui concerne les autres destinations du système solaire, elles sont moins prioritaires. Et puis Mars est une planète fascinante qui n’a révélé que peu de ses secrets, et qui mérite d’être étudiée avec tous les égards qui lui sont dûs.

Merci François Spiero.


Propos recueillis par Steve Légère.

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :