RSS

lettre 16, l’ultime?

Bonjour à tous et à toutes,

et nous voici arrivés aujourd’hui au bout d’une aventure.
Comme je ne suis pas doué pour les au-revoir, je vais faire simple, d’autant que nous nous retrouverons bientôt, si, si.
Je tenais à remercier en premier lieu les six hommes du module pour m’avoir accepté comme correspondant extérieur, et tout particulièrement Romain, avec lequel, les échanges furent toujours réguliers, sympathiques et sincères.
Je voulais aussi vous remercier tous d’avoir participé au soutien de cette mission à laquelle vous avez participé également en assurant le module de votre soutien.
Lorsqu’il sera de retour, Romain vous passera un coucou depuis le site.
Merci pour ces 22 000 visites sur le site pour suivre les courriers, et en apprendre un peu plus sur la misison.
Par la suite, d’autres événements auront lieu ici même, et prochainement la création d’un nouveau site pour continuer ensemble l’aventure spatiale, il s’agira d’un site dédié exclusievment à l’histoire des astronautes Français, les premiers jusqu’à nos jours, leurs entraînements, leurs missions, des interviews et des dossiers sur les missions spatiales réalisées… Je vous détaillerai le contenu exact une fois celui-ci mis en ligne.

Voici à présent le dernier courrier du module, snif!

Réponse 16:

Bonjour à tous,

Tout d’abord, j’aimerai vous remercier pour tous les messages de soutien que vous nous avez envoyé. Il ne nous reste plus que 19 jours avant la fin de notre mission et l’ambiance dans les modules à tendance à s’animer au fur et à mesure que nous approchons du 4 novembre!

Ces derniers jours ont été marqués par un évènement en particulier: nous avons fêté le 10e anniversaire depuis notre départ en juin 2010. Ce 13 octobre, Alexander a eu 34 ans. Je vous joins avec ce message une photo de l’intéressé avec le cadeau que lui a offert Wang Yue. Il s’agit d’une calligraphie qu’il a réalisée et qui parle d’un voyage au milieu des paysages chinois.

Lorsque la porte de nos modules s’ouvrira dans quelques jours, nous pourrons répondre un grand OUI à la question: « Est-ce que l’Homme est capable, psychologiquement et physiologiquement, d’endurer le confinement d’un voyage vers Mars? ». Le moindre problème pendant nos 520 jours aurait très certainement retardé la conquête de Mars puisque de nouvelles investigations auraient dû être lancées. Heureusement, la réussite de notre challenge ne va donc pas mettre de bâtons dans les roues des agences spatiales prévoyant un tel voyage.

Patrick,

Un voyage vers la planète Mars est tout à fait possible, la grande question est de savoir « quand » il sera réalisé. Les estimations les plus optimistes pour un (vrai) voyage vers la planète Mars parlent des années 2030 à 2035. Je compte bien proposer ma candidature si un appel est fait pour un tel voyage mais mes chances sont très faibles. Toutefois, Je ne perds pas espoir.

Nous assisterons à plusieurs conférences avec Diego mais Je n’ai pas encore de dates précises pour celles-ci. Etant originaire de la Mayenne, je favoriserai sûrement les manifestations organisées à Laval. J

Martin,

Je pense que le plus dur est derrière nous. Ce mois d’octobre nous réserve beaucoup de surprises (coup de fil d’amis depuis le retour des communications directes, précisions sur notre sortie, etc…) et il a tendance à passer très vite. J’ai l’impression que le 1er octobre était hier alors que 2 semaines ont déjà passé!

Montmein69,

Certains détails de notre planning « Post-Flight » peuvent encore changer, mais, dans les grandes lignes, voici ce qu’il donne:

  • Sortie le 4 novembre

  • Quarantaine et check up médical complet pendant les jours qui suivent

  • Conférence de presse à laquelle participeront sans doute les dirigeants des agences impliquées dans le projet (ESA, Russie, Chine) le 7 novembre

  • Réalisation de toutes nos expériences scientifiques pour le « Post-flight Data Collection » jusqu’au 4 décembre

A partir de cette date, les obligations des membres de l’équipage de Mars 500 seront terminées et nos chemins se sépareront. Avec Diego, nous resterons sous contrat avec l’ESA pour faire un débriefing détaillé de cette mission et pour en tirer des leçons pour les prochains  vols habités. Mon retour en France est encore indéterminé.

Thomas,

Ma maison, depuis un an et demi se trouve dans les modules de Mars 500. Je vais déménager dans quelques jours et cela me réjouit. J’ai aussi hâte de rentrer en France même si je ne sais pas encore où je vais habiter.

Je vous dis à bientôt sur ce site web,

Romain

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :