RSS

réponse 7

Bonjour,

Merci à tous pour les messages que vous nous avez envoyé. C’est toujours un moment plein de sourires et de rires lorsque nous lisons vos messages et que nous en discutons entre nous.

Comme beaucoup d’entre vous l’ont noté, nous sommes maintenant sur le trajet du retour mais je vais remonter un peu dans le temps pour partager avec vous ce mois de février qui a été riche en évènements.

Il y a eu au total 3 sorties sur la surface martienne. De ces 3 sorties c’est la 3e que j’ai préféré. Pendant cette dernière sortie Diego et Alexander se sont évertués à torturer un pauvre rocher avec des perceuses et des marteaux. Après avoir ramassé tous les échantillons durement extraits de ce rocher, ils se sont dirigés vers le vaisseau. C’est à ce moment que Diego a fait un superbe plongeon sur le sol sablonneux de Mars ! Rassurez-vous, cette chute était prévue et le but était de tester l’aisance avec laquelle un astronaute peut se relever dans son scaphandre de 30kg. Alexander est venu prêter main-forte à Diego et ce dernier s’est remis debout sans aucun souci. Expérience réussie ! J

D’ailleurs, l’aisance avec laquelle mes 3 compagnons enfilaient leurs scaphandres était assez impressionnante. Ils n’avaient aucun mal à y rentrer ou à en sortir avec une seule personne pour les aider.

Si vous n’avez pas pu entendre les premiers mots de Diego pendant sa première sortie officielle, je vous les mets ci-contre : « Europe has for centuries explored Earth, led by people like Columbus and Magellan. Today, looking at this red landscape, I can feel how inspiring it will be to look through the eyes of the first human to step foot on Mars. I salute all the explorers of tomorrow and wish them godspeed.”

Pendant cette période martienne nous avons eu une simulation de blessure qui a permit à nos deux médecins Sukhrob et Alexander de faire un diagnostique par téléconférence. L’infortuné blessé était Wang Yue et, dans le scénario, il s’était pris un panneau mobile du module martien sur l’épaule. Les blessures par météorites étaient virtuelles. En effet, dans l’une des expériences que mes 3 compagnons ont eu à effectuer, ils devaient échapper à une pluie de météorites en courant vers un abri (une caverne).

Le retour au vaisseau s’est bien déroulé. La première remarque faite par Diego, Wang Yue et Alexander fut une phrase du genre « qu’est-ce que c’est grand ici ! ». Après avoir passé 2 semaines dans 20m² à 3, je peux les comprendre ! Malgré une journée chargée pour tout le monde où nous avons couru à droite et à gauche, nous nous sommes posés pour passer une bonne soirée à se raconter nos expériences et à faire déguster aux martiens les merveilles de notre nouveau régime alimentaire. Ce n’est que très tard dans la nuit que nous nous sommes séparés pour aller dormir quelques heures.

Maintenant que nous avons quitté Mars, le retour sur Terre est beaucoup plus présent dans nos discussions. Nous changeons peu à peu notre vocabulaire pour dire « il ne nous reste plus que 8 mois avant le retour ! ». Nous restons toutefois prudents puisque d’après nos psychologues, ce voyage de retour sera le plus difficile. Après la période euphorique de février, nous remettons donc en place nos stratégies défensives qui nous ont permit de tenir sans problèmes jusqu’à Mars. Votre soutien nous sera alors très important.

Mme Lhote, je vous remercie pour votre message. Savez-vous que les deux objets les plus lourds dans mes effets personnels étaient deux classeurs bien fournis : Vos cours de physique ainsi que les cours de math de Mr Drouet ! Je me suis lancé le défi de les revoir complètement avant la fin de mon isolation. Je dois cependant vous avouer (et j’en suis désolé) que j’ai changé de priorité puisque je me suis plongé dans des ouvrages assez pointu sur l’industrie spatiale (par exemple « Safety Design for Space Systems » de Musgrave, Larsen et Sgobba). Cela colle mieux à la carrière que j’aimerai construire après cette expérience « Mars 500 ».

Tonio, je te remercie pour ton message et pour la photo de Saint Malo. Passe le bonjour à Salha aussi. Je passerai très certainement vous voir après être rentré en France.

Irina, this time I won’t be a postman. I give my computer to Alexander and here is his answer:

Здравствуйте, Ирина. Спасибо за поздравления и поддержку. В свою очередь хочу Вас поздравить с прошедшим 8 марта. Желаю Вам долгой жизни полной радостных сюрпризов, нескончаемого веселья, шумных застолий и бурных романтических приключений; крепкого здоровья, чтобы это выдержать и хорошую работу, чтобы на все это хватало денег. А так же, желаю Вам у успешно сдать экзамеы и в последующем защитить диссертацию.  Всего доброго.

Galaxien, que ce soit pendant la mission sur Mars et ensuite, lors de la réunification de l’équipage, nous n’avons pas perdu notre esprit d’équipe. Nous avons été plusieurs fois interrogés pour savoir s’il y avait maintenant un « clan martien » et un « clan orbital » mais pas du tout. Nous sommes toujours un équipage de 6 personnes ayant pour but de rentrer sur Terre le 5 novembre prochain.

Ce qui nous impressionne toujours beaucoup c’est vous tous. Après avoir passé 9 mois en autarcie complète, nous avons été vraiment surpris par le nombre impressionnant de personnes qui suivent notre aventure. Cela nous fait énormément plaisir, merci à tous !

Je pense que nous avons lu le même article parlant des relations amoureuses dans l’espace. Je n’ai hélas pas plus d’informations à ce sujet. C’est toujours un sujet délicat semble-t-il. En ce qui concerne l’expérience Mars 500, l’évolution de notre système reproductif est étudiée. Cela donne lieu à des situations assez cocasses et je laisse votre imagination faire la suite du travail. (n’allez toutefois pas trop loin, nous tenons tous à notre intégrité physique !)

Montmein et Lune, je vous remercie pour le scan de l’article parlant de l’absence d’oxygène et des -60°C. Votre scepticisme est tout à fait justifié puisque ce n’est pas vrai. Le commentateur dans la salle de contrôle à Moscou a dû présenter les conditions de la vraie planète Mars et certains journalistes ont peut-être fait un mix. Lors des 3 sorties en scaphandre, la température oscillait entre 20°C et 24°C et l’air était celui de l’atmosphère terrestre. Ces paramètres étaient d’ailleurs affichés sur un des écrans de la salle de contrôle (en bas à droite sous les photos de Diego et d’Alexander pour la première sortie).

Lune, les deux chaises étaient en place sur la surface martienne dès les premières séances d’entrainement avant le début de notre isolation. Elles ont aussi été utilisées et appréciées lors des 3 sorties en scaphandre au mois de février.

Je n’ai pas accès aux photos avec ou sans lumière rouge et je ne peux donc pas donner de réponse très précise. En ce qui concerne les 3 sorties en scaphandre du 14, 18 et 22 février, la surface martienne était éclairée par deux rampes de lampes halogènes au plafond, des centaines de LEDs sur les parois (effet « ciel étoilé ») et une « bande » de lumières rouges posée tout autour de cette surface et cachée derrière des rochers (effet… « Mars » ?).

FIRMAS, Je n’ai pas recalculé la surface totale de nos modules mais les ingénieurs de l’IBMP m’ont donné la valeur de 200m². Il semble que les informations du Figaro soient meilleures.

En ce qui concerne la question sur le module martien, ce dernier était équipé pour un séjour de 2 semaines sur le terrain pour les 3 occupants (et non pas 2 ou 3 mois). Le facteur limitant était principalement la nourriture mais aussi le trajet de retour optimisé.

Jacques, nous avons tous hâte de rentrer sur Terre mais nous ne nous focalisons pas trop là-dessus puisqu’il nous reste encore 240 jours avant d’arriver à bon port. Notre quotidien sera assez proche de ce que nous avons connu pendant l’aller. Nous continuons à réaliser notre centaine d’expérience et nous prendrons chaque nouvelle journée comme un nouveau défi pour en tirer le meilleur.

Il me reste à vous souhaiter de bonnes vacances pour ceux qui en ont et bon courage pour les autres. Profitez bien du printemps qui arrive et à bientôt,

Romain

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :